Corriger l’introduction d’autres élèves pour évaluer son travail

Inviter l’élève à regarder d’un œil critique le travail d’un ou d’une de ses pairs en se référant aux résultats d’apprentissage et aux critères d’évaluation permet de souligner les forces et les points à améliorer d’un travail accompli, puis d’envisager les prochaines étapes pour progresser.

Objectifs

  • connaître et comprendre les éléments de l’introduction
  • rédiger une introduction pour un commentaire littéraire
  • évaluer les travaux de se pairs pour mieux être capable d’évaluer le sien

Déroulement

Séance 1 (1h)
  1. Collectivement, après l’étude du texte de Phèdre, présentation des éléments méthodologiques nécessaires à la rédaction  d’une introduction, en vue d’un commentaire littéraire.
  2. En classe, chaque élève rédige une introduction (au brouillon) et propose son travail à la relecture par l’enseignant.
  3. Finalisation de l’introduction pour la séance suivante :
    1. en la rédigeant obligatoirement dans un traitement de texte (OpenOffice texte / LibreOffice texte) pour être assisté dans la correction de l’orthographe et de la grammaire (ajout de l’extension Grammalecte) ;
    2. en la déposant dans le dossier de la classe sur le serveur pédagogique.
Séance 2 (1h)
  1. En petits groupes de 4 élèves :
    1. lecture des introductions d’un autre groupe et évaluation entre pairs ;
    2. annotations numériques pour évaluation, avec l’insertion de commentaire dans LibreOffice/OpenOffice ;
    3. annotions du professeur une fois effectuée celles des élèves.
  2. Individuellement : recomposition de l’introduction à partir des éléments les plus pertinents (version 2).

Commentaires

  • Le regard des pairs sur son travail a été très bien perçu par les élèves et la critique mise en œuvre avec sérieux voire un peu trop de rigueur.
  • Les allers-retours demandent de prendre du temps pour faire des retours évaluatifs aux élèves et de l’anticipation pour des reprises des travaux avant notation. Mais cela a atét profitable en termes de progression.

Vous aimerez aussi...