Utiliser un réseau social pour accompagner les élèves

Instagram permet de partager des photographies et vidéos d’une minute essentiellement sur smartphone. C’est un aussi un outil de réseau très utilisé par les élèves. Facebook, Twitter n’ont pas le même attrait pour les générations actuelles d’élèves.
Philippe Sallet a donc testé avec les élèves de troisième du collège Cassin de Baume-les-Dames en ce début d’année l’intérêt ou non d’un prolongement du cours avec ce réseau.

Cette démarche est perçue comme un accompagnement simple et rapide. Le fait que cela soit personnalisé (retour sur des copies d’élèves, rappel sur le cours…par l’enseignant même de la classe) ajoute une valeur, un lien et un intérêt.

  • Le choix d’Instagram permet de toucher facilement les élèves car c’est un outil numérique dont l’actuelle génération est friande. Dans quelques années, ce sera un autre outil voire une autre façon de faire.
  • La démarche en revanche est hors-sol et ne dépend pas d’un seul outil.
  • L’ENT n’est pas oublié pour autant. Les liens vers les post instagram y sont déposés. C’est donc juste un prolongement et non l’outil miracle. On se saisit simplement d’une « pratique élève ».
  • Le but est de partager pour accompagner les élèves dans leur apprentissage.

d’après l’article du site académique d’histoire-géographie rédigé par Philippe SALLET.

Vous aimerez aussi...