Explorer / Chercher / Enquêter

Le jeu favorise la richesse des expériences vécues des enfants et alimente tous les domaines d’apprentissages. Il favorise l’exercice de l’autonomie, l’action sur le réel, l’élaboration de fictions, le développement de l’imaginaire, la communication avec les autres.

Aller plus loin

Des usages pédagogiques

L’escape game comme modalité pédagogique.

En escape game mathématiques en CM1

Les serious games à la maternelle

Utiliser les réseaux sociaux pour les 9-12 ans.

Utilisation pédagogique du jeu Minetest au collège.

Des outils à mettre en œuvre

Objectifs

Simuler la visite d’un site, souvent à 360 degrés, dynamiquement, en interaction avec l’utilisateur.

Atouts

  • immersion dans un environnement
  • abolition des distances
  • découvertes

Limites

  • connexion Internet assez rapide
  • ordinateurs récents
  • installation d’outils

Interopérabilité

fonctionne sur ordinateur avec un navigateur web récent, ou sur appareils mobiles

Objectifs

Avoir une approche ludique de notions grâce à l’intelligence collective.

Atouts

  • travail coopératif
  • mobilisation des savoirs
  • recherche d’informations

Limites

  • préparation du jeu
  • petits effectifs
  • temps du jeu

Interopérabilité

fonctionne sur ordinateur avec un navigateur web récent, ou sur appareils mobiles ou autres outils non-numériques

Objectifs

Combiner une intention sérieuse avec des ressorts ludiques.

Atouts

  • gamification
  • interactions
  • jeux de rôles
  • motivation

Limites

  • intégration à la progression pédagogique
  • contraintes matérielles et techniques

Interopérabilité

fonctionne sur ordinateur avec un navigateur web récent, ou sur appareils mobiles

Pour plus d’informations, contactez le Délégué à la Protection des Données (DPD) du Rectorat par courriel : .

Depuis le 25 mai 2018, tous les outils utilisant des données personnelles (comme les prénoms et noms des élèves) nécessitent une inscription sur le registre des activités de traitement de l’établissement pour être conforme avec les Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) :

  • les outils utilisés et les données d’élèves utilisées doivent être notifiées dans un registre de traitement par le chef d’établissement ;
  • il faut privilégier les outils hébergeant des données de préférence en France et ne faisant pas d’usage des données d’élèves à un tiers ;
  • il faut veiller à ce que les productions des élèves en tant qu’oeuvres de l’esprit (article L112-2 du CPI ) soient utilisées avec l’autorisation du responsable légal.